Rechercher…
TOP

Bûche façon royal sans oeuf, sans lait {vegan}

Pour ma toute première bûche de l’année mon choix s’est porté sur un classique puisque je me suis inspirée du royal au chocolat, mais j’ai néanmoins adapté le tout en une version sans oeuf, ni lait, cette bûche est donc 100% vegan 👌 😍

Pour les amateurs de chocolat, c’est la bûche qu’il vous faut ! Elle se compose d’une génoise bien moelleuse, d’un croustillant praliné, d’une mousse au chocolat noir et d’un glaçage miroir au cacao. Visuellement, j’y ai apporté ma touche d’originalité en introduisant le praliné croustillant dans une génoise roulée qui vient s’insérer joliment au milieu de la bûche ^^

Pour la mousse, ne lésinez pas sur la qualité du chocolat, ce serait dommage de s’investir en temps et travail et qu’à la dégustation le résultat ne soit pas à la hauteur ! Pour ma part j’ai utilisé le chocolat noir Caraïbe 66% de chez Valrhona qui est parfait 🍫

Malgré les apparences, c’est une bûche facile à préparer, néanmoins, il est nécessaire d’avoir un peu de matériel (je vous ai détaillé tout le matériel indispensable sous la liste des ingrédients) et de veiller à bien s’organiser pour la réaliser (dans l’idéal sur plusieurs jours). À noter également, qu’avant de passer par l’étape “glaçage”, la bûche doit obligatoirement passer par la phase congélation, donc vous pouvez très bien la réaliser jusqu’à une semaine à l’avance puis la glacer, la décorer et la laisser décongeler au réfrigérateur (au minimum 6 heures) la veille ou le jour J (un avantage non négligeable qui vous permettra d’éviter le stress de la réaliser au dernier moment).

En tout cas, cette bûche est une valeur sûre qui plaira sans nul doute à tous les gourmets et gourmands qui en redemanderont ! Chez moi, ce fût un succès auprès des goûteurs qui l’ont tous adorée. J’espère qu’il en sera de même chez vous 😀 🎅

Bûche façon royal sans oeuf, sans lait {vegan}Bûche façon royal sans oeuf, sans lait {vegan}

RECETTE DE LA BÛCHE FAÇON ROYAL SANS OEUF, SANS LAIT {VEGAN}

INGRÉDIENTS (pour un moule a bûche de 25 cm de longueur sur 9 cm de largeur) :

Le biscuit génoise :
– 200 ml de lait de soja
– 35 ml d’huile neutre (arachide, colza, pépins de raisin ou tournesol)
– 1 cuillère à café d’extrait de vanille
– 225 g de farine
– 130 g de sucre en poudre
– 1/2 sachet de levure chimique

Le croustillant au praliné :
– 50 g de corn flakes nature
– 20 g de chocolat noir
– 120 g de pâte de praliné

La mousse au chocolat :
– 300 ml de crème végétale à monter bien froide (précision en bas de l’article) 
– 200 g de chocolat noir corsé de qualité (entre 60 et 70% de cacao)
– 150 ml de lait de soja

Le glaçage miroir cacao (inspiré de cette recette) :
– 40 g de cacao en poudre non sucré (pur cacao à 100%)
– 1,5 g d’agar agar + 10 ml d’eau
– 120 ml d’eau
– 140 g de sucre blanc en poudre
– 100 ml de crème végétale
– 15 ml d’eau

La décoration (facultatif) :
– 200 g de chocolat noir de couverture
Poudre d’or
Feuilles d’or

MATÉRIELS SPÉCIFIQUES INDISPENSABLES :
– Un moule a bûche de 25 cm de longueur sur 9 cm de largeur
– Une plaque à pâtisserie
– Une spatule plate
–  Un batteur à main ou un robot muni d’un fouet
– Un fouet
– Un thermomètre de cuisine
– Une maryse
– Un tamis de cuisine

 

Commencez par préparer le biscuit génoise :

Préchauffez le four à 220°C

Fouettez le lait, l’huile et l’extrait de vanille

Dans un autre récipient, mélangez la farine, le sucre et la levure chimique

Versez le mélange des liquides dans le mélange d’ingrédients secs et mélangez bien jusqu’à ce que l’appareil soit homogène

Versez cet appareil sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé (vous devez obtenir un rectangle de minimum 35 cm sur 25 cm)

Lissez et égalisez la surface de la pâte à l’aide d’une spatule plate

Enfournez pour 6 à 8 mn (+ ou – selon les fours ! Surtout surveillez bien, la génoise ne doit pas du tout colorer, elle doit être tout juste cuite et resté très souple, sinon elle sera impossible à rouler par la suite !)

Pendant la cuisson, placez un torchon propre préalablement humidifié sur votre plan de travail et placez-y une feuille de papier sulfurisé par-dessus

A la sortie du four, retournez la plaque immédiatement par dessus

Soulevez la plaque puis retirez délicatement le papier sulfurisé de la génoise

Coupez la génoise en deux dans le sens de la largeur

Mettez la seconde moitié de côté et réservez-la pour la suite

Coupez les bords de la première moitié de génoise pour un rendu plus net (effectuez cette opération rapidement afin que la génoise ne refroidisse pas)

Ensuite, roulez-la délicatement dans le torchon en serrant bien (à ce stade elle doit être encore chaude pour pouvoir se rouler correctement)

Laissez complètement refroidir la génoise ainsi pendant environ 30 minutes sans la dérouler (cette technique permet de pré-rouler la génoise en la faisant prendre forme), une fois qu’elle aura bien refroidi, vous pourrez alors la dérouler et la réserver en attendant de la garnir

Occupez-vous désormais de la seconde moitié de génoise mise de côté en y détaillant une bande de 25 cm de long (de même longueur que votre moule à bûche) sur 8 cm de large (1 cm de moins en largeur que votre moule à bûche)

Filmez cette bande de génoise et placez-la au congélateur.

 

Préparez le croustillant praliné et formez votre insert roulé :

Commencez par émiettez grossièrement les corn flakes

Faites fondre le chocolat et ajoutez-y la pâte de praliné, mélangez jusqu’à l’obtention d’un appareil lisse et homogène

Ajoutez les corn flakes émiettés et mélangez bien

Déroulez la génoise préparée précédemment et avec une spatule étalez et lissez le croustillant praliné sur toute la surface (la préparation ne s’étale pas facilement mais en faisant preuve d’un peu de patience on y arrive !)

Roulez ensuite la génoise délicatement en serrant bien (veillez à ce que le roulé ne soit pas plus large que votre moule à bûche)

Filmez et réservez votre insert roulé au congélateur toute une nuit (ou quelques heures au minimum).

 

Lorsque que l’insert a suffisamment pris au congélateur, préparez la mousse au chocolat :

Montez la crème froide en chantilly au fouet électrique ou au robot en augmentant la vitesse très progressivement, arrêtez vous dès lors que la chantilly est mousseuse et encore souple (il ne faut pas qu’elle soit trop ferme), lorsqu’elle est à bonne consistance réservez-la au réfrigérateur

Faites fondre le chocolat au bain marie ou au micro-onde

Simultanément, faites chauffer le lait dans une casserole

Lorsque le lait arrive à ébullition, versez-le en 3 fois sur le chocolat fondu tout en fouettant vivement entre chaque ajout

Vous devez obtenir une ganache lisse, homogène et brillante

Laissez tiédir la ganache et lorsqu’elle atteint environ 40°C, incorporez-y 1/3 de la crème fouettée et mélangez à la maryse

Versez ensuite la préparation sur le reste de la crème fouettée et mélangez délicatement à la maryse.

 

Lorsque votre mousse est prête, procédez immédiatement au montage de la bûche :

Si vous souhaitez faciliter le démoulage par la suite (je vous le conseille vivement), tapissez le moule à bûche d’une feuille guitare ou rhodoïd (cependant c’est inutile si comme moi vous utilisez un moule à bûche en silicone)

Versez les 2/3 de la mousse au chocolat dans le moule à bûche

Sortez l’insert roulé du congélateur et déposez-le au centre en l’enfonçant légèrement

Ajoutez le reste de mousse au chocolat puis déposez la bande de génoise (que vous aviez réservé au congélateur) et exercez une petite pression pour l’enfoncer très légèrement afin que la mousse chocolat se répande sur les deux longueurs, finissez en lissant à l’aide d’une spatule

Placez au congélateur au moins une nuit (jusqu’à une semaine si vous le souhaitez).

 

Une fois que la bûche est totalement congelée, préparez le glaçage miroir (vous pouvez aussi le préparer à l’avance, pour se faire, je vous donne la marche à suivre en bas de l’article) :

Tamisez le cacao en poudre (obligatoire sinon il s’incorporera mal au glaçage !) et mettez-le de côté

Dans un tout petit récipient, mélangez l’agar agar avec les 10 ml d’eau

Dans une casserole, disposez les 120 ml d’eau, le sucre, la crème, ainsi que le mélange agar agar/eau, fouettez l’ensemble et portez le tout à ébullition

Retirez du feu, ajoutez le cacao en poudre et fouettez bien

Remettez sur le feu et faites bouillir le tout pendant 2/3 minutes

Tamisez le glaçage au dessus d’un récipient et laissez-le tiédir jusqu’à 40/45°C (remuez-le régulièrement afin d’éviter qu’une couche se forme en surface)

Pendant que le glaçage tiédit, sortez la bûche du congélateur et démoulez-la (si vous utilisez comme moi un moule en silicone cette étape est relativement facile, si vous utilisez un autre type de moule et que vous ne l’avez pas tapissé de papier guitare ou rhodoïd je vous conseille soit de passer le moule sous l’eau chaude très rapidement ou bien de passer un bref coup de sèche cheveux sur tout le moule, ainsi votre bûche devrait ensuite se démouler sans difficulté), remettez-la ensuite au congélateur en attendant de la glacer

Lorsque le glaçage est à 40/45°C ajoutez les 15 ml d’eau (pour le fluidifier un peu avant utilisation) et fouettez vivement

Sortez aussitôt la bûche du congélateur, placez-la sur une grille ou en hauteur sur deux verres (eux-même posé sur un plat pour récupérer l’excédant de glaçage) puis versez rapidement et généreusement le glaçage sur la bûche congelée

Attendez quelques minutes que le glaçage s’écoule sur les bords et fige

Glissez une grande spatule sous la bûche et déposez-la sur votre plat de service

Laissez-la ensuite décongeler lentement au réfrigérateur pendant au moins 6 heures.

 

La décoration (facultatif) :

Si vous souhaitez réaliser la même décoration que moi, vous devez tempérer environ 200 g de chocolat noir de couverture

Pour cela, faites fondre le chocolat au bain-marie jusqu’à 50/55°C

Retirez le récipient de chocolat du bain-marie et placez-le dans un autre récipient d’eau froide, mélangez continuellement le chocolat jusqu’à ce que la température redescende à environ 35°C

Retirez le chocolat du récipient d’eau froide et continuez de le mélanger sans cesse jusqu’à ce que la température descende encore jusqu’à 28/29°C

Remettez le chocolat un bref instant sur le bain-marie pour atteindre une température finale de 31/32°C

Sans attendre, commencez par versez le chocolat dans 4 empreintes étoiles

Puis versez immédiatement le reste du chocolat sur une feuille de papier guitare ou de rhodoïd et étalez-le finement à l’aide d’une spatule sur toute la surface de la feuille

Laissez-le à température ambiante pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’il commence à cristalliser

Découpez au moins 8 ronds d’environ 4 cm de diamètre avec un emporte pièce

Attendez ensuite que les étoiles et les ronds figent et durcissent complètement avant de les démouler/décoller

Saupoudrez les ronds et deux des étoiles de poudre d’or à l’aide d’un pinceau alimentaire

Placez les ronds sur les deux côtés de la bûche et disposez les 4 étoiles sur le dessus en déposant deux petites feuilles d’or sur celles qui ne sont pas poudrées

Conservez la bûche au réfrigérateur

Je vous conseille de sortir la bûche du réfrigérateur 15 à 20 minutes avant la dégustation, ainsi, la mousse au chocolat qui aura préalablement raffermit au frais se détendra légèrement et sera meilleure à la dégustation.

 

CONSEILS/SUGGESTIONS :

– En crème à monter j’utilise la Schlagcreme (la composition n’est cependant pas terrible mais je n’ai pas trouvé de meilleur compromis pour le moment..) qui monte très bien, qui a une bonne tenue, que je trouve très bonne et qui s’accommode à toutes les préparations. Mais sachez aussi qu’une deuxième option plus accessible est possible (si vous ne voyez pas d’inconvénient à ce que la mousse au chocolat ait le goût de noix de coco), il s’agit de la crème de coco qui monte très bien en chantilly, cependant attention car selon les marques elles ne sont pas toutes adaptées pour cet usage, utilisez les crèmes à 90% de noix de coco contenant des émulsifiants et/ou épaississants pour être sûr, à titre d’exemple la crème de la marque KARA monte très bien et vous pouvez facilement la trouver en supermarché au rayon « produits du monde » dans la partie dédiée aux produits asiatiques.

–  Le cacao en poudre non sucré se trouve très facilement dans le commerce de la marque Van Houten ou Nestlé Dessert.

– Votre bûche doit obligatoirement être congelée avant d’être glacé sinon carnage assuré !

– Vous pouvez réaliser le glaçage à l’avance et le conserver au réfrigérateur dans une boîte hermétique. Avant de vous en servir pour glacer la bûche, il vous faudra le réchauffer, le tamiser, le laisser tiédir (jusqu’à 40/45°C), ajoutez 15 ml d’eau et bien le mélanger.

– Si vous réalisez cette recette, n’hésitez pas à m’identifier/me mentionner (@perleensucre) sur les posts de vos réseaux sociaux sur Facebook ou Instagram, c’est toujours un bonheur et un plaisir de voir mes recettes réalisées par vos petites mains 🙏 💞

 

INSTAGRAM | FACEBOOK | PINTEREST | TWITTER

 

Opt In Image
Vous aimez mes recettes ? Ne ratez pas les prochaines !
Inscrivez-vous

Inscrivez votre adresse e-mail ci-dessous pour vous abonner (gratuitement) à ma newsletter, vous serez ainsi informé de la publication des nouvelles recettes du blog.

En vous abonnant vous acceptez de recevoir l'actualité de Perle en Sucre, et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désabonner.

Bûche façon royal sans oeuf, sans lait {vegan}

Bûche façon royal sans oeuf, sans lait {vegan}

Imprimer la recette Imprimer la recette

«

»

26 COMMENTAIRES

  • Elle est magnifique ta bûche !

  • Namya

    Très jolie bûche ! C’est toujours rare d’en trouver une qui plus est vegan et délicieuse^^

    On trouve aussi de la crème à fouetter végétale dans des boutiques spécialisés comme Alice délice (et bien je trouve super pour la chantilly, très facile à monter/tenir, ça contient tout le temps de l’huile de palme :/)

    ca donne envie d’en faire^^

    • Laurianne
      AUTEUR

      Merci beaucoup ^^

      Oh c’est vrai ?! Connais-tu les références ou la marque de cette crème ? J’ai un Alice Délice dans ma ville mais je ne savais pas du tout que cette enseigne vendait de la crème végétale.

      Je vais rapidement allé voir ça de plus près, merci beaucoup ! :D

      • Laurianne
        AUTEUR

        Depuis j’ai vérifié et il s’avère que malheureusement cette crème n’est pas vegan puisqu’elle contient des protéines de lait, dommage ! :/

  • Karine B

    Superbe ! J’adore tes recettes vegan je vais tester ta bûche pour Noël, merci !

    • Laurianne
      AUTEUR

      Génial ! J’espère avoir ton retour et tes impressions après Noël dans ce cas :D

  • pacloue

    magnifique cette buche!!

  • Adeline

    Tres appétissante !
    Quelle crème végétale utulisez vous ? Et quel lait ?en crème végétale je ne connais que la crème de coco de la marque Kara,
    Bravo pour le résultat ;)

    • Laurianne
      AUTEUR

      Merci :) ! Pour le glaçage miroir j’utilise simplement de la crème de soja acheté en supermarché, cependant en ce qui concerne la crème végétal à monter il faut utiliser un produit différent (car une simple crème de soja ne montera pas) je détaille tout en bas de mon article, tu peux aussi utiliser une crème coco kara en la montant en chantilly cependant le goût de ta mousse aura forcément le goût de coco, et et pour le lait j’utilise du lait de soja ^^

  • Zurawik Céline

    Bonjour je vais tester votre recette pour le 24 au soir. J’avais commencé mes études en pâtisserie mais j’ai du arrêter à cause de mon patron. Mais bon j’ai de bonnes bases solides j’ai fais 4 ans de cuisine aussi et je m’entraîne beaucoup chez moi. Il me tarde de la faire surtout qu’elle est vegan elle va plaire aux enfants. Je vous posterai un petit message quand je l’aurai faite. Merci d’avoir partagé la recette ^^

    • Laurianne
      AUTEUR

      Je comprends, le monde de la pâtisserie est très dur et rude, j’espère néanmoins que votre passion est toujours présente ! Je suis heureuse que vous souhaitiez testé ma recette de bûche en tout cas, n’hésitez pas à m’en dire des nouvelles après Noël ! A très vite ^^

  • Phil Nomade

    Bonjour
    En pleine préparation de cette bûche.
    J’ai recommencé deux fois la génoise et malgré tout la génoise à cassé, mais comme c’est pour l’intérieur j’ai laissé tel quel, roulé mais avec des fissures.
    Il me reste le glaçage à faire et je me demandais s’il n’était pas possible de la glacer et de la congeler à nouveau ?
    Je mettrai une photo sur mon Insta en vous taguant

    • Laurianne
      AUTEUR

      Bonjour,

      Mince, il est vrai que l’étape génoise est un peu fastidieuse, néanmoins, même s’il y a quelques fissures ça ne devrait pas trop se voir à la découpe.

      Concernant votre question pour le glaçage, je n’ai jamais procédé autrement qu’en la mettant au réfrigérateur directement après l’avoir glacé donc je ne peux pas vous donner d’indication sûre et précise mais j’ai bien peur que le glaçasse se ternisse en congelant.

      En tout cas j’ai hâte de voir le résultat final en photo !

      Je vous souhaite d’excellentes fêtes de fin d’année, à très vite :)

  • Sylvestre

    Bonjour, je ne trouve pas de schlagcreme, puis je faire une mousse au chocolat avec de l’aquagym a la place?
    Merci

    • Laurianne
      AUTEUR

      Vous voulez dire de l’aquafaba ? Si c’est le cas je n’ai pas testé mais je pense que oui :)

  • Mino

    Bonjour !

    Rha là là, mais comment j’ai fait pour passer à côté de votre blog ?! Une pure merveille ! Vos créations sont sublimes, c’est extra d’avoir une pâtissière d’aussi grand talent cuisinant végane ! J’ai utilisé votre recette de glaçage miroir cacao pour un trianon standard et wow ! tellement simple et parfait !
    Bonne continuation et merci pour votre travail de qualité !

    • Laurianne
      AUTEUR

      Mille mercis pour ce commentaire adorable ! Et ravie de vous comptez désormais parmi mes nouveaux lecteurs, bienvenue ! :)

  • Yllen

    Bonjour,
    J’ai préparé cette bûche pour l’anniversaire de ma fille. Les saveurs sont au rendez-vous.
    Cependant, j’ai eu un problème de tenue de la bûche et des difficultés à la couper : mousse qui commence à couler et insert au praliné encore congelé (après presque 7 heures passées au réfrigérateur et 25 minutes à température ambiante).
    J’ai utilisé du raffermisseur pour crème fouettée pour faire monter en « chantilly » la crème végétale à fouetter.
    Avez-vous un conseil pour mieux la réussir la prochaine fois ?
    Mes invités l’ont trouvée délicieuse malgré ces ratés !
    Merci pour le partage de cette belle recette

    • Laurianne
      AUTEUR

      Bonjour,

      Je suis désolée que vous ayez rencontré ces difficultés mais je suis tout de même contente que vous ayez été convaincu par le goût :)

      Je n’explique pas le fait que la mousse au chocolat ait coulé, normalement elle est dense et n’est pas censée bouger (notamment grâce au beurre de cacao qu’elle contient).

      Quelle crème fouetté avez-vous utilisé ? Et quel chocolat ?

      Pour ce qui est de la difficulté à la découpe, effectivement c’est le petit inconvénient de la bûche, personnellement je m’étais aidé en passant régulièrement la lame de mon couteau sous l’eau chaude, ainsi ça avait facilité la découpe.

      Néanmoins, ça reste effectivement problématique, donc je compte bientôt refaire la bûche en modifiant un peu les proportions de manière à améliorer ce point.

      Belle journée :)

      • Yllen

        Bonjour et merci pour votre réponse :)
        J’ai utilisé une crème soja cuisine à fouetter et des pistoles de chocolat noir ‘Force noire’ de marque Barry – 50% minimum cacao – spécial mousse / ganache / sauce.
        Cette bûche est divinement délicieuse et a été appréciée par tous les convives.
        Je vais retenter la recette. Je mettrai peut-être un peu moins de croustillant dans l’insert, car le mien était un petit peu trop volumineux et faire quelques recherches pour arriver à une mousse un peu plus dense.
        Belle journée et merci encore

        • Laurianne
          AUTEUR

          Bonjour,

          Pourriez-vous me dire de quelle marque est votre crème ? Car j’en ai testé beaucoup et certaines ne sont pas adaptées, donc il se peut que le problème vienne de là.

          Je refais la bûche ces jours-ci et si je parviens à l’améliorer (notamment ce problème de croustillant) je mettrais à jour la recette rapidement.

          Belle journée :)

          • Yllen

            Bonjour !
            J’ai utilisé la crème « Soja crème cuisine aha! » de la Migros (Suisse) UHT
            Ingrédients: eau, huile de palmiste hydrogénée et huile de palme 29%, dextrose, maltodextrine, farine de soja, émulsifiants: E 435, E 472b, lécithine de soja et E 475, épaississants: E 461, farine de graines de caroube et E 407, stabilisant: phosphate de sodium, sel de cuisine.
            Lipides 30 g / 100 ml
            dont acides gras 25 g
            Glucides 4 g
            Je n’avais pas prêté attention à sa composition !!
            Son appellation « soja cuisine » est trompeuse, vu qu’elle contient en majorité de l’huile de palme :(((((
            Je vais me tourner vers un autre produit pour ma prochaine bûche !
            Belle soirée !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pingback: Bûche glacée nougat framboise {vegan} - Perle en sucre le 30 novembre 2018

Pingback: Bûche façon forêt noire {vegan} - Perle en sucre le 30 novembre 2018

Newsletter

En vous abonnant vous acceptez de recevoir l'actualité de Perle en Sucre, et vous avez pris connaissance de notre politique de confidentialité. Vous pouvez à tout moment vous désabonner.

%d blogueurs aiment cette page :